Les informations fournies par GHD, sous quelque forme que ce soit, ne visent pas à remplacer les avis médicaux, mais servent plutôt de guide et de plate-forme d’information sur les divers traitements et options disponibles. L'utilisation de toute information fournie par le site internet de GHD, ses employés, ses consultants ou toute autre personne en son nom est à vos propres risques et discrétion.

© 2019 de Global Healthcare Direct Limited

Hôpital Lu Daopei

Beijing, Chine

COÛT MOYEN DU TRAITEMENT CAR-T: 80 000 Dollars

L'histoire de la thérapie CAR-T en Chine est indissociable de l'hôpital Lu Daopei, du nom de son professeur fondateur, Lu Daopei.

Lu Daopei est un scientifique chinois exceptionnel, un spécialiste mondialement reconnu dans la transplantation de moelle osseuse. Le Professeur Lu était à l'avant-garde de la greffe de moelle osseuse en Chine et fut le premier à effectuer une telle opération en Asie en 1964. Il lui fallut des années de recherche et d'expériences cliniques pour devenir un scientifique de renommée mondiale.

La méthode chinoise des cellules CAR-T est devenue attrayante car elle a produit jusqu'à présent une très bonne efficacité, associée à une sécurité conséquente. Que la Chine ou d’autres sites en dehors des États-Unis puissent participer à de telles collaborations est peut-être la nouvelle réalité et peut-être la vague à venir. L'un des départements d'hématologie générale des centres d'immunothérapie les plus actifs de l'hôpital Lu Daopei a mené à bien plus de 470 essais cliniques modifiés de seconde génération via un traitement CAR-T.

L’essai clinique CAR-T à l’hôpital Lu Daopei s’adresse aux patients présentant :

  • Leucémie Aiguë Lymphoblastique à cellules B (LAL),

  • Lymphome à cellules B,

  • Myélome Multiple (MM),

  • Leucémie Aiguë Myéloïde (LAM),

Patient ayant développé une maladie réfractaire ou en rechute à la suite d'une chimiothérapie.

 

Le traitement CAR-T pourrait aider le patient à obtenir une rémission complète. Le taux de récupération complète du traitement CAR-T est d'environ 90%. Une greffe de moelle osseuse (BMT) ajouté au traitement CAR-T pour la leucémie aiguë lymphoblastique pourrait encore augmenter le taux de guérison potentielle.

_doctor-ldp.jpg

Chef scientifique, hématologue de renommée mondiale et leader de la discipline en Chine.

-Fondateur de l'Institut d'hématologie, Université de Pékin

- Professeur distingué à l'Université de Pékin, à l'Université Fudan et à l'Université de Wuhan

- Vice-président de l'Association médicale chinoise, ancien vice-président de l'Association asiatique d'hématologie (AHA)

Académicien de l'Académie chinoise d'ingénierie en 1996

Académicien

Daopei Lu

20180615040728148.jpg

Président exécutif médical de l'hôpital Lu Daopei

-Directeur du Centre sur le lymphome et le myélome multiple

-Directeur du département d'hématologie et d'oncologie

American Board certifié hématologie et oncologie

Licence médicale américaine d'hématologie et d'oncologie, licence médicale chinoise

Membre de ASH , ASCO & CAHON

La première session du membre exécutif du CNMIA

Le président du comité de spécialité d'hématologie du CNMIA

Hématologue, professeur clinicien

Peihua (Peggy) Lu, M.D.

Le président de l'hôpital Lu Daopei, Peihua (Peggy) Lu, est l'un des experts les plus renommés en matière de traitement par CAR-T. Docteur avec une formation brillante, qui a travaillé pendant de nombreuses années à l’Université de Stanford (États-Unis), le Dr Lu mène une série d’études visant à élargir la liste des diagnostics pour lesquels ce type de traitement peut être utilisé.

Le laboratoire de recherche est situé sur le territoire de l'hôpital, ce qui aide les spécialistes à modifier rapidement les protocoles de traitement existants, individuellement pour chaque patient. Les spécialistes de l'hôpital ont pu améliorer la technologie en associant CAR-T à une greffe allogénique de cellules souches hématopoïétiques, ce qui réduit considérablement le risque de rechute et améliore encore le pronostic.

L'hôpital Lu Daopei est spécialisé dans la leucémie, le myélome, les lymphomes et l'anémie maligne et permet d'obtenir des résultats rapides. Les cancers du sang sont la seule indication d'utilisation du traitement par CAR-T.

Dans notre hôpital: Deuxième génération CAR-T modifiée. Réalisé sur plus de 500 cas:
  • Une injection moindre de cellules CAR-T peut réduire le coût et la gravité des effets indésirables, mais un dosage minimum pour la perfusion de cellules CAR-T est nécessaire pour une expansion et une efficacité thérapeutique in vivo.

  • La gravité des effets indésirables est liée au fardeau de la leucémie et au nombre de cellules CAR-T injectées.

  • L'efficacité et la viabilité de la transduction des cellules CAR-T sont négativement liées au fardeau de la leucémie dans la moelle osseuse.

  • Une rechute négative pour CD19 a été observée.

  • Résultat: taux de rémission élevé : 100% dans les 40 cas les plus récents.

  • La réponse peut être obtenue avec moins de cellules CAR-T (1 × 105 / kg).

  • Une passerelle vers une greffe allo-hématopoïétique de cellules souches pourrait améliorer le taux de guérison.